Musée Nahum Goldmann de la diaspora juive – Tel aviv ( Beth Hatefutsoth )

23 04 2012
Img_6949

Le Musée Nahum Goldman de la Diaspora Juive est situé sur le site du Campus universitaire. L’entrée se situe rue Klausner Street Gate 2 à Ramat Aviv

Le musée retrace toute l’histoire de la dispersion des communautés juives à travers le monde. Le musée couvre 2500 ans d’histoire: à partir de la destruction du premier temple de Jérusalem en passant par les événements importants tels que l’exil à Babylone et l’expulsion d’Espagne en 1492 jusqu’à la création de l’Etat d’Israël, en 1948. Le monde de l’Europe de l’est d’avant l’holocauste est également décrit.

L’exposition est répartie en six pavillons thématiques : famille, comunauté, foi, culture, vie parmi les nations et le retour en Israël.

L’exposition débute par la présentation d’une réplique agrandie du bas-relief de l’Arche de Titus ( voir l’image ci dessous ) à Rome. Sur ce bas-relief apparaît le cortège victorieux des soldats romains portant sur leurs épaules le candélabre à sept branches (la menorah) ramené du temple à Jérusalem en 70 après l’ère chrétienne.

Img_6906

Cette image montre les différents visages des juifs de la diaspora

Img_6911

Ci dessous, une maquette représentant un mariage juif.

Img_6912

Le musée possède également une collection de maquettes représentant les différentes synagogues dans le monde, à la fois celles qui ont été détruites dans le passé et celles qui existent encore de nos jours.

Img_6930Img_6932Img_6917Img_6918Img_6923Img_6926Img_6928Img_6929

Des maquettes de la vie dans un Schetell en Pologne

Img_6941Img_6943

Le musée dispose d’une base de données des noms de familles juifs rassemblant plus de 20 000 noms de famille du monde entier avec pour chacun leur signification depuis leurs origines bibliques (textes disponibles en anglais seulement).Pour accéder à l’espace généalogique et créer son arbre, il faut aller sur le site http://wwwbh.org.il , cliquer sur « Database and collection » puis « Genealogy » puis « Build your family tree » enfin « Family T
ree builder ».

Publicités




Yad Vashem – Mémorial de la Shoah – Jérusalem

17 04 2011

La Shoah

La Shoah a constitué un point de non retour dans l’histoire du peupel juif. Un évènement dont la signification est unique dans l’histoire des peuples. L’anéantissement du peuple juif, son éradication de la surface de la terre étaint un pivot essentiel et impératif de l’idéologie antisémite et raciste nazie. Les allemands et leurs complices ont assasiné six millions de juifs – des hommes, des femmes, des enfants. Les peuples du monde libre assistaient pour la plupart indifférents à la réalisation de ce crime sans précédent dans l’histoire humaine. L’assasinat du peuple juif sous le troisième Reich a décimé les centres vitaux, la culture et la créativité du judaisme européen. La Shoah a ébranlé les principes de la foi ainsi que les valeurs à la base de la culture humaine, elle constitue un repère pour nous ainsi que toutes les générations à venir.

Yad Vashem

L’état d’Israël qui a été crée et s’est développé à l’ombre de la terrible destruction du peuple juif, s’est engagé a se souvenir, à ne jamais oublier mais aussi à préserver à tout jamais le souvenir des crimes perpétrés par les nazis et leurs complices. C’est par une loi spéciale, votée à la Knesset ( le parlement Israélien ) en 1953 qu’a été crée L’institut commémoratif des martyers et des héros de la Shoah – Yad Vashem. Le devoir de Yad Vashem  est de perpétuer le souvenir des six millions de juifs qui furent assasinés par les nazis et leurs complices pendant la Shoah et de préserver la richesse du patrimoine spirituel et culturel des milliers de communautés juives détruites. Faire connaitre l’héroisme des juifs résistants, des combattants dans les ghettos et de leus compagnons, mais aussi d’honorer les justes parmi les nations qui au prix de leu vie ont aidé à sauver des juifs. Les tâches princiaples de Yad Vashem consistent à recuellir les documenst d’archives et à perpetuer le souvenir des victimes de la shoah par l’étude et l’anlyse des documents. L’ensignement de l’histoire de la Shoah , par les projets de recherche et la publication d’ouvrages.

Yaad Vashem s’étend sur un domaine de 1800m2 sur les versants du mont du souvnir à Jérusalem . Là se trouvent les archives , la bibliothèque qui rassemble le plus grand nombre de documents et de volumes concernant la période de la Shoah, la salle des noms, l’école internationale pour l’enseignement de la Shoah, le musée d’histoire de la Shoah, le musée d’art, les différents monuments commémoratifs, la crypte du souvenir, le mémorail des enfants, la vallée des communautés, la wagon des déportées , l’allé et le jardin des Justes parmi les Nations. Yad Vashem est un lieu de pélerinage et de receuillement où est préservé le souvenir de la Shoah t de toutes ses victimes.

Source Yad Vashem

Yad-vashem-hall-of-names-a23552940

Le dôme des noms – source http://www.fotocommunity.de

Img_4978Img_4979Img_4980

Oeuvres du pavillon des expositions

Img_4988
Img_4986
Img_4989

Le wagon des déportés

Img_4970

La place du ghetto de Varsovie

Img_4971

La crypte du souvenir