Patisserie neeman – Jérusalem

22 04 2012
Img_6861

Difficile de résister lorsque l’on passe devant la patisserie Neeman situé à l’angle de Jaffa road et King Georges Street et que l’on voit ces plateaux de Cheese Cake et ces montagnes de viennoiseries.

Img_6860Img_6857Img_6855

Neeman fait partie de ces chaînes israéliennes qui ont tendance à apparaître sur la scène culinaire comme un éclair, puis rapidement à se répliquer dans toute la ville et le pays. Les meilleurs exemples sont les chaînes de café Café Hillel et Aroma Espresso Bar (qui s’est répandue, même à New York). En seulement quelques années, Neeman s’est installé en de multiples endroits à Jérusalem.

Img_6902

La spécialité

de Ne’eman est la patisserie à emporter boulangerie biscuits, gâteaux, rugelach, brioches à la cannelle





Café Rimon

22 04 2012
Img_6851Img_6852P1100568

4 Lunz – Jérusalem ( en bas de la Ben Yehuda )





La vieille ville de Jérusalem

17 04 2011




Yad Vashem – Mémorial de la Shoah – Jérusalem

17 04 2011

La Shoah

La Shoah a constitué un point de non retour dans l’histoire du peupel juif. Un évènement dont la signification est unique dans l’histoire des peuples. L’anéantissement du peuple juif, son éradication de la surface de la terre étaint un pivot essentiel et impératif de l’idéologie antisémite et raciste nazie. Les allemands et leurs complices ont assasiné six millions de juifs – des hommes, des femmes, des enfants. Les peuples du monde libre assistaient pour la plupart indifférents à la réalisation de ce crime sans précédent dans l’histoire humaine. L’assasinat du peuple juif sous le troisième Reich a décimé les centres vitaux, la culture et la créativité du judaisme européen. La Shoah a ébranlé les principes de la foi ainsi que les valeurs à la base de la culture humaine, elle constitue un repère pour nous ainsi que toutes les générations à venir.

Yad Vashem

L’état d’Israël qui a été crée et s’est développé à l’ombre de la terrible destruction du peuple juif, s’est engagé a se souvenir, à ne jamais oublier mais aussi à préserver à tout jamais le souvenir des crimes perpétrés par les nazis et leurs complices. C’est par une loi spéciale, votée à la Knesset ( le parlement Israélien ) en 1953 qu’a été crée L’institut commémoratif des martyers et des héros de la Shoah – Yad Vashem. Le devoir de Yad Vashem  est de perpétuer le souvenir des six millions de juifs qui furent assasinés par les nazis et leurs complices pendant la Shoah et de préserver la richesse du patrimoine spirituel et culturel des milliers de communautés juives détruites. Faire connaitre l’héroisme des juifs résistants, des combattants dans les ghettos et de leus compagnons, mais aussi d’honorer les justes parmi les nations qui au prix de leu vie ont aidé à sauver des juifs. Les tâches princiaples de Yad Vashem consistent à recuellir les documenst d’archives et à perpetuer le souvenir des victimes de la shoah par l’étude et l’anlyse des documents. L’ensignement de l’histoire de la Shoah , par les projets de recherche et la publication d’ouvrages.

Yaad Vashem s’étend sur un domaine de 1800m2 sur les versants du mont du souvnir à Jérusalem . Là se trouvent les archives , la bibliothèque qui rassemble le plus grand nombre de documents et de volumes concernant la période de la Shoah, la salle des noms, l’école internationale pour l’enseignement de la Shoah, le musée d’histoire de la Shoah, le musée d’art, les différents monuments commémoratifs, la crypte du souvenir, le mémorail des enfants, la vallée des communautés, la wagon des déportées , l’allé et le jardin des Justes parmi les Nations. Yad Vashem est un lieu de pélerinage et de receuillement où est préservé le souvenir de la Shoah t de toutes ses victimes.

Source Yad Vashem

Yad-vashem-hall-of-names-a23552940

Le dôme des noms – source http://www.fotocommunity.de

Img_4978Img_4979Img_4980

Oeuvres du pavillon des expositions

Img_4988
Img_4986
Img_4989

Le wagon des déportés

Img_4970

La place du ghetto de Varsovie

Img_4971

La crypte du souvenir